Asie, Economie, Emploi, International, Société

Faut-il parler chinois pour travailler en Chine ?

Vous êtes cadre, vous rêvez de partir à l’étranger et vous avez bien noté que la Chine est un marché d’avenir. Mais… faut-il parler chinois pour évoluer dans l’Empire du Milieu ?
À l’heure où les futurs diplômés recherchent activement leur premier emploi, la Chine continue d’offrir de belles opportunités aux étudiants français qui s’investissent dans la langue et la culture du pays. À moins de 30 ans, Maxime Bourget est déjà directeur général adjoint d’un grand groupe énergétique chinois du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine. Alors que la France subit un ralentissement de son activité économique, le marché chinois, en plein essor, offre en effet de beaux débouchés, notamment aux jeunes cadres, et peut permettre de booster une carrière. À condition toutefois, selon Maxime Bourget, de maitriser correctement le chinois : « Il n’est pas raisonnable, ni même productif, de penser pouvoir gérer un travail d’équipe sans parler la langue de ses collègues.» Un point de vue qui fait encore débat mais qui progresse, même au sein des entreprises françaises, qui « sinisent » progressivement leurs équipes et ont besoin de cadres maitrisant la langue et la culture locale. Cette évolution s’explique aussi par la progression fulgurante en France de l’apprentissage du mandarin, langue officielle chinoise. Ce constat demande toutefois à être nuancé en fonction des secteurs d’activité.
Voir la suite de l’article sur le site de Cadremploi

http://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-carriere/detail/article/parler-le-chinois-est-ce-vraiment-utile.html

Pauline Bandelier © Cadremploi.fr

 

14 juin 2013

About Author

admin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *